top of page

Quelles sont les démarches pour faire un bilan de compétences ?

Dernière mise à jour : 6 juil.

démarches pour faire un bilan de compétences

Faits marquants

  • Les démarches pour réaliser un bilan de compétences varient selon le statut professionnel (salarié, demandeur d'emploi, fonctionnaire, indépendant).

  • Le bilan peut être effectué durant ou en dehors du temps de travail avec des procédures spécifiques.

  • Plusieurs options de financement sont disponibles, telles que le CPF et le Plan de Développement des Compétences.


Pourquoi un bilan de compétences est essentiel


À un moment donné de sa vie professionnelle, il est essentiel de faire le point sur ses compétences, ses aspirations et ses perspectives d'avenir.


Que ce soit pour une reconversion professionnelle, une évolution de carrière, ou simplement pour mieux comprendre son positionnement sur le marché de l'emploi, un bilan de compétences constitue un outil précieux.


Mais comment entreprendre cette démarche et à qui s'adresser pour réaliser ce bilan ?


Comprendre le bilan de compétences


Qu'est-ce qu'un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences est une démarche structurée qui permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations. Il se déroule généralement en trois phases :

  1. Phase préliminaire : Définir les objectifs du bilan et analyser les attentes du bénéficiaire.

  2. Phase d'investigation : Analyser les compétences, les motivations et les aspirations à travers des tests, des entretiens et des exercices pratiques.

  3. Phase de conclusion : Élaborer un plan d'action personnalisé pour atteindre les objectifs définis et planifier les étapes suivantes de la carrière.


Les avantages d'un bilan de compétences

Un bilan de compétences offre de nombreux avantages, tant pour les individus que pour les entreprises :

  • Clarté sur ses compétences et aspirations : Identifier les compétences clés et clarifier les aspirations professionnelles.

  • Amélioration de la confiance en soi : Prendre conscience de ses atouts et de ses talents.

  • Planification de carrière : Élaborer un plan d'action clair et structuré pour atteindre ses objectifs professionnels.

  • Prévention du burn-out : En identifiant les sources de stress et en ajustant sa carrière.

  • Mobilité professionnelle : Faciliter les transitions de carrière et les reconversions professionnelles.

  • Valorisation des compétences : Utiliser les résultats du bilan pour valoriser ses compétences auprès des employeurs ou dans des démarches de formation.


Démarches pour les salariés


Réalisation durant le temps de travail

Pour les salariés souhaitant effectuer un bilan de compétences pendant leurs heures de travail, une demande écrite doit être adressée à l'employeur au moins 60 jours avant le début du bilan. Cette demande doit inclure la date, la durée et le nom de l’organisme choisi pour réaliser le bilan. L'employeur dispose de 30 jours pour répondre à cette demande. Le financement peut être assuré de plusieurs façons :

  • Compte Personnel de Formation (CPF) : Les crédits de formation accumulés peuvent être utilisés pour financer le bilan.

  • Plan de Développement des Compétences de l'entreprise : L'entreprise peut prendre en charge les coûts dans le cadre de son plan de développement des compétences.


Réalisation en dehors du temps de travail


Si le salarié choisit de réaliser le bilan de compétences en dehors de ses heures de travail, il n'est pas tenu d'informer son employeur. Il peut contacter directement son OPCO (Opérateur de Compétences) pour obtenir des informations sur les modalités de financement et les organismes accrédités pour réaliser le bilan.


Démarches pour les demandeurs d'emploi


Les demandeurs d'emploi peuvent solliciter un bilan de compétences en prenant contact avec leur conseiller référent à Pôle Emploi. Pôle Emploi peut financer le bilan ou proposer des alternatives telles que :


  • CEP (Conseil en Évolution Professionnelle) : Accompagnement pour aider à la définition du projet professionnel.

  • ECCP (Évaluation des Compétences et Capacités Professionnelles) : Outil d'évaluation des compétences.

  • PMSMP (Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel) : Immersion en entreprise pour découvrir un métier.


Les demandeurs d'emploi peuvent également utiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF) pour financer leur bilan de compétences.


Démarches pour les fonctionnaires


Congé pour bilan de compétences


Les agents de la fonction publique peuvent bénéficier d’un congé rémunéré de 24 heures pour réaliser un bilan de compétences. Ils doivent soumettre une demande à leur hiérarchie, qui dispose de deux mois pour y répondre. En cas de refus, celui-ci doit être dûment motivé.


L'administration peut prendre en charge les frais liés au bilan de compétences, offrant aux fonctionnaires un soutien pour leur développement professionnel et pour envisager de nouvelles perspectives de carrière.


Démarches pour les indépendants


Financement par le CPF

Les travailleurs indépendants, qu'ils soient libéraux, chefs d’entreprise, conjoints collaborateurs ou associés, peuvent accéder à un bilan de compétences en mobilisant leur CPF. Il est toutefois essentiel de vérifier les formations accessibles et les conditions de financement spécifiques à leur statut.


Avantages fiscaux

Les indépendants peuvent bénéficier d’avantages fiscaux, tels qu’un crédit d'impôt sous certaines conditions lorsqu’ils réalisent un bilan de compétences. Cela permet de réduire l’impact financier de cette démarche tout en offrant un accompagnement de qualité.



Étapes clés pour réaliser un bilan de compétences


Préparation et choix de l'organisme

La première étape consiste à bien se préparer et à choisir un organisme qualifié.


Voici les étapes clés :


  1. Recherche d'informations : Collecter des informations sur les différents centres de bilan de compétences, consulter les avis, les recommandations et vérifier les qualifications des consultants.

  2. Demande de devis : Contacter plusieurs centres pour obtenir des devis détaillés et comparer les offres.

  3. Entretien préliminaire : Participer à un entretien préliminaire pour évaluer l'adéquation de l'organisme avec vos attentes et vos besoins.


Déroulement du bilan

Le bilan de compétences se déroule généralement en trois phases :


  1. Phase préliminaire : Définir les objectifs du bilan et analyser les attentes du bénéficiaire.

  2. Phase d'investigation : Analyser les compétences, les motivations et les aspirations à travers des tests, des entretiens et des exercices pratiques.

  3. Phase de conclusion : Élaborer un plan d'action personnalisé pour atteindre les objectifs définis et planifier les étapes suivantes de la carrière.


Suivi post-bilan


Le bilan de compétences ne s'arrête pas à la phase de conclusion. Un suivi post-bilan est souvent proposé pour accompagner le bénéficiaire dans la mise en œuvre de son plan d'action. Ce suivi peut inclure des séances de coaching, des conseils en formation et des aides à la recherche d'emploi.


Réaliser un bilan de compétences est une démarche stratégique essentielle pour quiconque souhaite faire le point sur son parcours professionnel, envisager une reconversion ou simplement mieux se connaître.


Que vous soyez salarié, demandeur d'emploi, fonctionnaire ou indépendant, il existe des démarches adaptées à votre statut et des options de financement pour vous accompagner dans cette démarche.


En choisissant un prestataire de qualité et en vous engageant pleinement dans le processus, vous pouvez maximiser les bénéfices de votre bilan de compétences et planifier une carrière épanouissante.



Aller plus loin :

3 vues

Comments


bottom of page