top of page

Recrutement : comment aborder les prétentions salariales lors d'un entretien ?




Lors d'un entretien de recrutement, la question des prétentions salariales est souvent source de stress pour les candidats comme pour les recruteurs. Qui doit aborder le sujet en premier ? Comment en parler ? Voici quelques conseils pour bien gérer cette étape cruciale du processus de recrutement.


Qui doit aborder le sujet en premier ?


La question des prétentions salariales peut être abordée à différents moments du processus de recrutement. Certains employeurs préfèrent la poser dès le premier entretien, afin d'éviter de perdre du temps avec des candidats dont les attentes salariales sont trop élevées. D'autres préfèrent attendre la fin du processus de sélection pour discuter du salaire.

Dans tous les cas, si la question n'a pas été posée par l'employeur, le candidat doit être prêt à aborder le sujet. En effet, il est important que les deux parties aient une idée claire des attentes de l'autre pour éviter des déceptions ou des malentendus.


Comment aborder le sujet des prétentions salariales ?


La façon d'aborder le sujet dépendra en grande partie de la culture de l'entreprise et du type de poste à pourvoir. Dans tous les cas, il est important d'être honnête et transparent.

Si l'employeur pose la question, le candidat peut répondre en indiquant sa fourchette de salaire souhaitée, en prenant en compte le marché et le niveau de responsabilité du poste. Le candidat peut également préciser s'il est ouvert à la négociation et si d'autres éléments de la rémunération (avantages en nature, primes, etc.) ont de l'importance pour lui.

Si le candidat aborde le sujet en premier, il est important d'expliquer les raisons de ses prétentions salariales en se basant sur son expérience et ses compétences. Il peut également expliquer les éléments qui entrent en compte dans sa rémunération, tels que sa formation, son expérience et sa localisation.


Les erreurs à éviter


Lorsqu'il s'agit d'aborder les prétentions salariales, il y a certaines erreurs à éviter. Par exemple, il est déconseillé de donner un chiffre trop précis, car cela peut limiter les possibilités de négociation. Il est également important d'éviter de donner une fourchette trop large, qui peut donner l'impression que le candidat manque de confiance en ses compétences.


Enfin, il est important de rester professionnel et de ne pas laisser ses émotions prendre le dessus. Si le salaire proposé ne correspond pas aux attentes du candidat, il peut essayer de négocier en mettant en avant les éléments qui justifient ses prétentions salariales, mais sans se montrer trop insistant.


En conclusion, la question des prétentions salariales est souvent source de stress pour les candidats comme pour les recruteurs. Il est important que les deux parties abordent le sujet de manière transparente et professionnelle.


8 vues

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page