top of page
  • Photo du rédacteurRH Talents

Congé pour animaux de compagnie


congé animaux de compagnie

Fait marquants:


  1. En France, certaines entreprises proposent des congés rémunérés pour s'occuper des animaux de compagnie malades ou en deuil.

  2. Ces congés ne sont pas réglementés par la loi française, mais reposent sur l'initiative individuelle des entreprises.

  3. L'intégration de ces congés s'aligne sur une sensibilité croissante envers le bien-être animal et le statut juridique des animaux en tant qu'êtres sensibles.


Contexte législatif et social


En France, la loi ne prévoit pas de congés spécifiques pour s'occuper des animaux de compagnie.


Cependant, certaines entreprises françaises prennent l'initiative de proposer des congés dits de "patte-ternité" ou "miaou-ternité".


Ces congés permettent aux employés de s'occuper de leurs animaux malades ou de faire le deuil en cas de décès de ces derniers.


ar exemple, la société Wamiz, spécialisée dans les médias pour animaux, offre trois jours rémunérés pour les salariés dont l'animal est malade, ainsi qu'un jour de congé payé en cas de décès.


Mars, une multinationale américaine présente en France, propose quant à elle 10 heures de congés payés pour l'acquisition d'un animal de compagnie.


Comparaison internationale


À l'échelle internationale, surtout dans les pays anglo-saxons, il est plus courant de trouver des entreprises offrant des congés pour l'accueil d'un animal abandonné, des avantages tels que des chèques pour la garde ou l'éducation des chiens, ou même une assurance vétérinaire gratuite.


En outre, ces entreprises sont souvent plus enclines à permettre le télétravail durant les premiers jours de l'animal dans le foyer.


Évolution sociétale


Ces initiatives s'inscrivent dans une tendance plus large de reconnaissance du bien-être animal et de la sensibilité des animaux, reflétant un changement dans la relation entre les humains et leurs animaux de compagnie.


En France, un Français sur deux possède un chien ou un chat, et la majorité de ces personnes considèrent leur animal de compagnie comme un membre de leur famille.


Ce changement de perception contribue à l'émergence de ces nouvelles pratiques en milieu professionnel.


Sources :

9 vues
bottom of page