top of page

L'autocensure en entreprise



autocensure en entreprise

Faits marquants


  1. Absence de prévalence de l'autocensure : Une étude récente montre que 38 % des salariés s'autocensurent, avec peu de différence entre hommes (35 %) et femmes (40 %), remettant en cause l'idée que l'autocensure est principalement un phénomène féminin.

  2. Causes organisationnelles dominantes : Les principales raisons de l'autocensure sont liées à l'environnement de travail et à la structure hiérarchique, plutôt qu'à un manque de confiance en soi ou à des doutes sur les compétences personnelles.

  3. Impact sur la diversité et la performance : L'autocensure nuit à la diversité, à l'inclusion et à l'innovation en entreprise, limitant la créativité et la performance globale.


Introduction à l'autocensure en milieu professionnel


L'autocensure, ce mécanisme par lequel les individus limitent leurs aspirations professionnelles par peur du jugement, de la non-reconnaissance ou de l'échec, constitue un obstacle majeur à la réalisation personnelle au travail.


Une étude du cabinet AlterNego révèle que ce phénomène transcende les genres, affectant tant les hommes que les femmes, et pointe du doigt les structures organisationnelles et hiérarchiques comme causes principales.


Démystification des origines de l'autocensure


Contrairement à l'interprétation réductrice qui attribue l'autocensure à une défaillance intrinsèque des femmes, les données recueillies indiquent que les raisons sont principalement exogènes. La peur de ne pas être soutenu, la crainte du jugement et le manque de reconnaissance des compétences émergent comme des facteurs déterminants. La position hiérarchique et le pouvoir rigide du top management exacerbent ce sentiment d'inhibition, particulièrement chez les strates intermédiaires.


Impact sur la diversité et la performance en entreprise


L'autocensure représente un frein considérable à la diversité et à l'inclusion, limitant la capacité des entreprises à bénéficier pleinement de la richesse que représente la diversité des talents. Patrick Scharnitzky, directeur associé d'AlterNego, souligne l'importance de considérer ce défi non seulement sous l'angle juridique et de la RSE, mais aussi comme un enjeu stratégique pour le business. La diversité bien gérée favorise la créativité et la performance.


Stratégies pour contrer l'autocensure


Pour contrer l'autocensure, les entreprises doivent adopter une approche proactive, en s'attaquant aux racines du problème. Cela implique de promouvoir un management inclusif, de valoriser la diversité et d'encourager la prise de parole des salariés. Les RH jouent un rôle clé en mettant en place des politiques de communication, de mentorat et d'évaluation objective pour combattre les biais inconscients.




L'autocensure en entreprise est un phénomène complexe, ancré dans des causes organisationnelles et structurelles plutôt que dans des déficiences personnelles. En reconnaissant et en adressant ces causes, les entreprises peuvent non seulement améliorer le bien-être de leurs employés, mais aussi stimuler leur créativité et leur performance. L'enjeu est de taille et nécessite un engagement ferme de la part des directions et des équipes RH pour promouvoir un environnement de travail où chacun peut s'exprimer librement et pleinement.



Sources - Aller plus loin :



16 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page