top of page

Ressources humaines et disruption


disruption RH

La disruption technologique est devenue un phénomène omniprésent dans divers secteurs, y compris celui des ressources humaines (RH).


Ce domaine, autrefois considéré comme le bastion de l'interaction humaine, est en train de subir des transformations radicales.



Deux formes de disruption


Automatisation des tâches à faible valeur ajoutée


La première forme de disruption dans le secteur des ressources humaines concerne l'automatisation de tâches qui, bien que nécessaires, sont souvent considérées comme ayant une faible valeur ajoutée.


Il s'agit de tâches administratives telles que la gestion des congés, la dématérialisation des fiches de paie, la centralisation des données RH et la gestion des absences et du télétravail.


L'automatisation de ces tâches permet aux professionnels des RH de se concentrer sur des activités plus stratégiques et innovantes. Par exemple, Deezer a automatisé ses processus RH pour gérer une forte hausse des effectifs, passant de 450 collaborateurs en France à des projections de l'ordre de 100 recrutements par an.


Technologie et domaines traditionnellement humains


La seconde forme de disruption est plus subtile et potentiellement plus révolutionnaire.


Elle intervient lorsque la technologie commence à s'immiscer dans des domaines que l'on pensait réservés exclusivement à l'humain.


Cela inclut des aspects tels que l'analyse des "soft skills" et la capacité à former des équipes fonctionnelles.


Des entreprises comme AssessFirst ont déjà fait des avancées significatives dans ce domaine en utilisant des algorithmes pour anticiper l'engagement des collaborateurs.


Ces algorithmes ne se basent pas seulement sur des critères tangibles comme les compétences ou l'expérience, mais aussi sur des critères psychologiques. Le but est de mieux comprendre la compatibilité d'un candidat avec sa future équipe, ce qui peut avoir un impact significatif sur la rétention des employés.


Implications pour les professionnels des RH


Ces deux formes de disruption ont des implications profondes pour les professionnels des RH. L'automatisation permet une meilleure allocation des ressources, tandis que l'application de la technologie à des domaines traditionnellement humains ouvre la voie à des prises de décision plus éclairées et à une meilleure gestion des talents.



Recrutement disruptif: Vers une nouvelle ère de gestion des talents


Le concept de recrutement disruptif


Le recrutement disruptif ne se contente pas de suivre les méthodes traditionnelles de sélection des candidats, telles que l'examen des CV et des lettres de motivation. Il s'agit d'une approche innovante qui utilise la technologie pour repenser complètement le processus de recrutement. Dans cet esprit, Franprix a mis en place une solution de recrutement 100% digitale et sans CV, couvrant toutes les étapes postérieures au recrutement.


Les avantages de la disruption dans le recrutement


L'un des principaux avantages de cette approche est le gain de temps pour les équipes RH. De plus, elle offre plus d'autonomie aux collaborateurs et facilite leur accès à la formation. Les employés disposent d'un outil digital avec accès direct à toutes leurs données et documents clés, ce qui élimine les étapes intermédiaires et accélère le processus.


Autonomie et formation


L'approche disruptive de Franprix permet aux employés de prendre en main leur propre plan de formation. Ils peuvent consulter un catalogue et s'inscrire à des modules de formation, voire les co-construire avec l'entreprise. Cette autonomie renforce non seulement l'engagement des employés mais aussi leur satisfaction au travail.


L'impact sur la gestion des compétences


La disruption dans le recrutement a également un impact sur la gestion des compétences. Par exemple, les employés de Franprix ont évolué de la simple mise en rayon au statut d'employés polyvalents dotés d'un rôle de conseil. Cette évolution a été facilitée par l'approche disruptive en matière de recrutement et de formation.


La data au service de la prise de décision


La technologie permet également une meilleure compréhension et utilisation de la data, ce qui est crucial dans un environnement où les budgets se resserrent. La capacité à comprendre le retour sur investissement (ROI) des différentes initiatives RH est devenue indispensable.


Nolwenn Pigault, Chief Marketing Officer chez Golden Bees, souligne que la technologie sera là pour accompagner la disruption et les transformations à venir.


Vers une RH plus créative et agile


La technologie ne sert pas seulement à automatiser ou à rationaliser les processus, mais aussi à libérer de l'espace pour la créativité et l'innovation. L'agilité, la capacité d'innovation et l'adaptabilité sont désormais des compétences clés pour les DRH. La technologie permet aux professionnels des RH de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, ce qui à son tour peut conduire à des solutions plus créatives et efficaces.



La disruption dans le secteur des RH est inévitable et apporte des changements significatifs. L'automatisation et l'application de la technologie à des domaines traditionnellement humains sont les deux formes principales de cette disruption. Les entreprises qui adoptent ces changements sont mieux positionnées pour réussir dans un environnement en constante évolution.



Sources / Aller plus loin :

7 vues

Comments


bottom of page