top of page

Workaholisme et surtravail : comment rééquilibrer son temps de travail ?

Dernière mise à jour : 15 mai


Workaholisme et surtravail : comment rééquilibrer son temps de travail ?

Voici la définition du surtravail fournie par le Larousse : Dans la théorie marxiste, ensemble des heures de travail que fournit l'ouvrier après avoir produit pour l'entreprise la valeur de sa force de travail. (Ce surtravail, non payé, serait à la base de la plus-value.)



Le surtravail, souvent glorifié dans notre société moderne comme un signe de dévouement professionnel en allant au-delà des pratiques de sa profession, cache parfois une réalité bien plus sombre, une sorte de labyrinthe où la sortie semble toujours juste au prochain virage.


Il englobe le workaholisme qui tout de même est caractérisé par un travail excessif.


Plongeons d'abord dans une introspection sincère et profonde de votre situation professionnelle.


Combien d'heures dévorez-vous chaque semaine au bureau ?


Ces heures sont-elles empreintes de passion et de productivité, ou sont-elles plutôt des moments de désespoir silencieux, perdus dans la routine ?


Un tel examen peut révéler si le surtravail est enraciné dans un déséquilibre entre vos aspirations personnelles et les exigences de votre emploi.

Il est essentiel de comprendre les racines de ce surmenage.


Découle-t-il de la culture de votre entreprise, qui valorise les longues heures comme un badge d'honneur ?


Ou bien est-il le fruit de vos propres tendances, une réticence à déléguer ou une peur de ne pas être à la hauteur si vous ne contrôlez pas chaque détail ?


Cerner l'origine de ce surtravail est crucial pour déterminer si vous êtes véritablement piégé par votre propre nature de workaholic ou si des changements structurels pourraient vous libérer.


Il est également sage de laisser votre curiosité explorer de nouvelles façons de travailler qui pourraient réaligner vos journées avec vos valeurs.


Avez-vous envisagé des rôles offrant plus de flexibilité, comme le télétravail, ou des industries connues pour leur équilibre plus sain entre vie professionnelle et vie personnelle ?


Parfois, un simple ajustement dans la manière ou le lieu de travail peut apporter un soulagement significatif.

Si vous vous trouvez à la croisée des chemins, considérez également le développement de compétences qui pourraient vous ouvrir à des opportunités moins exigeantes en temps.


L'apprentissage continu est une bouée de sauvetage qui peut vous maintenir à flot dans un marché du travail en constante évolution, et peut-être vous éloigner des rivages du surtravail.


N'oubliez pas de tisser et de renforcer vos réseaux professionnels.


Échanger avec des personnes qui ont surmonté leurs propres défis de surtravail peut illuminer votre parcours et vous offrir des stratégies alternatives.


Les mentors et les conseillers de carrière sont également des phares dans la tempête, offrant des conseils structurés pour naviguer vers des eaux plus calmes.


Finalement, il est crucial de continuer à évaluer et à ajuster votre parcours professionnel.


Un nouvel emploi ou une nouvelle méthode de travail répond-elle vraiment à vos attentes ?


Maintient-elle l'équilibre tant recherché ?


Soyez prêt à recalibrer vos voiles si nécessaire pour préserver votre bien-être.


Être un workaholic ne signifie pas nécessairement que vous êtes condamné au surtravail. C'est souvent un signal que vous êtes profondément engagé dans votre carrière.


Cependant, avec une introspection, une planification soignée et des ajustements stratégiques, vous pouvez transformer cette énergie en une force qui favorise un équilibre plus harmonieux entre votre vie professionnelle et personnelle.


Qu'en pensez-vous ? Cette réflexion résonne-t-elle avec votre expérience ?



Sources - En savoir plus :


8 vues

Posts similaires

Voir tout

Hozzászólások


bottom of page