top of page
  • Photo du rédacteurTatie Simone - Coach RH à la retraite

Le tutoiement dans les annonces de recrutement


Ah mes chers amis, vous n'allez pas me croire !


Figurez-vous que dans le monde impitoyable du recrutement, il y a une nouvelle tendance qui fait parler d'elle : le tutoiement dans les annonces de recrutement.


Mais qu'est-ce que c'est que ce binz ?


Eh bien, mes amis, il semblerait que les entreprises aient décidé de se mettre à la page et de parler la langue des jeunes.


Alors hop, fini les formules de politesse, on tutoie tout le monde, même les candidats qu'on ne connaît pas ! Mais où va-t-on, mes amis ?


Maintenant, moi je veux bien être cool, mais faut pas pousser mémé dans les orties non plus. Le tutoiement, ça peut être sympa, c'est vrai. Ça donne l'impression qu'on est copains, qu'on se connaît depuis toujours, qu'on va boire une bière ensemble. Mais attention, mes amis, ça peut aussi être mal perçu.


Imaginez un peu, vous êtes un candidat senior, vous avez de l'expérience, des compétences, des valeurs, bref vous êtes quelqu'un de respectueux. Et là, vous tombez sur une annonce de recrutement qui vous tutoie dès la première phrase. Comment vous allez réagir, hein ? Vous allez peut-être penser que c'est un manque de respect, que l'entreprise ne sait pas se tenir, que c'est pas sérieux.


Et c'est là que ça devient intéressant, mes amis.


Parce que finalement, le tutoiement dans les annonces de recrutement, c'est pas juste une question de mode ou de coolitude, c'est une question de cible.


Si vous voulez recruter des jeunes, des startupeurs, des geeks, des créatifs, bref des gens qui se foutent un peu des conventions, alors le tutoiement peut être une bonne idée.


Mais si vous voulez recruter des seniors, des cadres, des experts, bref des gens qui aiment le respect et la rigueur, alors le vouvoiement peut être plus adapté.


Alors mes amis, la morale de cette histoire, c'est qu'il faut savoir s'adapter à son public.


On peut être cool sans être familier, sympa sans être débraillé, moderne sans être décalé. Le recrutement, c'est un peu comme la séduction : il faut savoir parler la langue de l'autre, lui donner envie de nous suivre, tout en restant soi-même.


Alors moi je dis, vive la diversité, vive le respect, vive le tutoiement, vive le vouvoiement, vive la langue française !


Et surtout, mes amis, ne vous prenez pas trop la tête, car le plus important, c'est d'être heureux dans son travail et de s'éclater avec ses collègues.


Allez, à bientôt !

5 vues

Posts similaires

Voir tout
bottom of page