top of page

La seule femme de la DSI


seule femme équipe

Dans l'univers codé et systématiquement binaire de l'industrie technologique, où les algorithmes et les séquences de commandes semblent dicter une objectivité sans faille, les femmes, par leur simple présence, introduisent une variable inattendue. Elles se trouvent ainsi au cœur d'une intrigue paradoxale, incarnant à la fois la diversité tant recherchée par les politiques d'entreprise modernes et l'altérité perpétuellement scrutée, souvent incomprise, parfois marginalisée.


Le Monologue Intérieur du Tokenisme


Imaginez une scène où, dans une salle de réunion éclairée par le scintillement des écrans, une femme s'avance. "Je suis la seule femme de mon équipe... et ça se passe bien !" proclame-t-elle, esquissant un sourire qui dissimule à peine l'ironie et la complexité de sa situation. Seules 20% des âmes qui naviguent dans le secteur technologique partagent son genre, un chiffre qui, loin d'être anodin, lui rappelle à chaque instant son statut d'exception. Le poids de représenter non pas un individu mais un genre tout entier devient une responsabilité aussi absurde qu'écrasante. "Toi, tu es une femme, dis-nous ce que tu penses de telle affaire !" lui demande-t-on. Voilà comment, sans le vouloir, elle est sommée de parler au nom de toutes, un rôle qu'elle n'a ni choisi ni désiré.


Les Didascalies du Quotidien


Dans cet espace professionnel dominé par les hommes, le script semble immuable : elle doit prouver sa légitimité, encore et toujours. Les réunions se transforment en de véritables interrogatoires où chaque compétence est mise à l'épreuve, chaque idée scrutée avec un scepticisme presque systématique. Le cortisol, cette hormone témoin du stress, dessine dans le sang de ces femmes le récit silencieux d'une lutte incessante pour la reconnaissance, un combat qui, bien que mené dans le silence, ne passe pas inaperçu.


Dialogue avec l'Invisibilité


Les conseils prodigués, bien que partis d'une bonne intention, semblent parfois sonner creux. "Ne soyez pas une des garçons", "Documentez minutieusement votre travail", "Choisissez avec soin qui va revoir votre code"... Autant de stratégies pour se frayer un chemin dans un monde où l'on doit constamment justifier de sa présence. Mais ce qu'elles recherchent, ce n'est pas tant de se distinguer que d'être reconnues pour ce qu'elles sont réellement : des professionnelles compétentes, passionnées par leur métier, et non des anomalies dans un système autrement homogène.


À l'issue de la journée, choisir ses batailles s'apparente à un art subtil. Les femmes en technologie ne cherchent pas à endosser le rôle des héroïnes d'une tragédie moderne ; elles aspirent simplement à un environnement de travail où leurs contributions parlent d'elles-mêmes, où leur genre ne sert ni de bouclier ni de cible.






Sources - Aller plus loin :



5 vues

Comments


bottom of page