top of page

L'impact de l'Intelligence Artificielle sur l'emploi


L'impact de l'Intelligence Artificielle sur l'emploi

Aucun poste épargné par l'IA générative : une réalité ?


En Mars 2023, Goldman Sachs révélait que 300 millions d'emplois à temps plein étaient déjà impactés par l'intelligence artificielle (IA). Indeed, dans son étude "AI at Work", a examiné 55 millions d'offres d'emploi, identifiant plus de 2600 compétences dans 48 catégories. L'IA s'est montrée efficace dans seulement 4 catégories et "bonne" dans 16 autres, laissant une majorité de compétences hors de sa portée actuelle. Parmi les emplois analysés, 80,2% sont faiblement ou modérément affectés par l'IA, tandis que 19,8% sont fortement exposés, en particulier dans l'administration d'entreprise et les compétences technologiques.


L’IA est-elle une menace pour l'emploi ?


L'introduction de ChatGPT dans le monde professionnel a intensifié les débats sur l'avenir des métiers. Selon Goldman Sachs, les emplois hautement qualifiés dans les domaines juridiques, administratifs, bancaires et d'assurance sont aussi menacés par l'IA, qui excelle dans le traitement de grandes quantités de données. Cependant, l'IA pourrait aussi encourager de nouvelles professions, avec Goldman Sachs prédisant un impact positif sur l'économie mondiale et la création de nouveaux métiers.


Les emplois très qualifiés également menacés par l'essor de l'IA


Des études de Goldman Sachs et OpenAI soulignent que des emplois de haut niveau sont également menacés par l'IA, qui peut automatiser une partie significative de leurs tâches. Toutefois, des experts suggèrent que l'évolution technologique pourrait mener à l'adaptation et la création de nouveaux emplois, évitant des conséquences désastreuses à long terme.


Des créations massives d'emplois attendues dans les économies développées


Les experts, s'appuyant sur l'histoire, anticipent une adaptation des emplois face à l'IA, avec la création de nouvelles professions. Le rapport de Goldman Sachs prévoit une augmentation du PIB mondial et la création de nouveaux métiers dans les économies développées, malgré la disparition de certains emplois.


L'intervention humaine reste indispensable


L'intégration de l'IA dans le monde professionnel nécessite toujours une intervention humaine pour son alimentation en données, sa maintenance et la gestion des risques. Les professionnels de l'IT et du digital bénéficieront de cette évolution, avec des opportunités croissantes dans le portage salarial en informatique.


Une menace considérable pour les emplois… Ou une opportunité pour en créer de nouveaux ?


Selon le rapport « Future of Jobs » 2020 du World Economic Forum, l'IA remplacera 85 millions d'emplois d'ici 2025, mais en créera 97 millions sur la même période. De nouvelles professions émergeront, nécessitant des compétences spécifiques pour travailler avec l'IA.


Des experts, scientifiques et entrepreneurs s'inquiètent…


Des personnalités comme Stephen Hawking et Elon Musk ont exprimé des inquiétudes concernant l'impact de l'IA sur l'emploi, soulignant la nécessité de réguler cette technologie.


Des plans politiques stratégiques mise en place en France


En France, des initiatives politiques telles que le plan de 1,5 milliard d'euros annoncé par Emmanuel Macron visent à renforcer la position du pays dans le domaine de l'IA. Ces plans stratégiques ciblent des secteurs clés et préconisent un meilleur accès aux données et le développement de la recherche.


Quand l'Intelligence Artificielle fait son cinéma


L'IA influence également l'industrie cinématographique, avec des initiatives comme le script écrit par l'IA Benjamin et la bande-annonce du film "Morgan" réalisée par Watson d'IBM. Ces exemples illustrent le potentiel créatif de l'IA dans le domaine artistique.


Sources - Aller Plus Loin :


15 vues

Posts similaires

Voir tout

コメント


bottom of page