• RH Talents

Recrutement international IT



Si la croissance des entreprises se trouve ralentie par les effets de la guerre en Ukraine et la montée de l’inflation, l’INSEE reste optimiste sur le front de l’emploi et table sur la création de 260 000 emplois en 2022 en France.


En ce qui concerne le marché de l’emploi IT, la pénurie de candidats ou l’inadéquation entre postes et profils se confirment et le rapport de force est aujourd’hui en faveur des candidats avec des délais de recrutement de 3 à 6 mois selon une étude Apec publiée en juin 2022.


Afin d’atteindre leurs objectifs, les entreprises sont contraintes de revoir à la hausse leurs offres salariales, repenser les périmètres de postes ou ouvrir leur périmètre de recherche hors de leur bassin d’emploi naturel.


Le recrutement international, s’il n’est pas nouveau, a connu une forte montée en puissance depuis la crise sanitaire. Le développement du travail hybride permet aujourd’hui d’avoir recours à des compétences là où elles se trouvent, si tant est que le cadre légal de recours soit respecté.


L’identification des raisons de la pénurie de talents


Selon Numeum, le secteur numérique devrait être en progression de 7.4% (CA) en 2022. Une enquête PAC, Group Teknowlogy de mai 2022 met en avant que 79% des entreprises du secteur évoquent le manque de talents comme un frein à leur développement.


Afin de réduire les temps de recrutement et favoriser un meilleur match entre candidats et entreprises, certains points bloquants devraient être analysés, comme :


  • L’inadéquation entre l’offre et la demande ;

  • La prise en compte des mutations observées dans le monde du travail ;

  • L’intégration de nouvelles approches de recrutement.

L'intégralité de l'article est à retrouver sur le blog Dig-IT : Recruter à l'international pour faire face à la pénurie de talents

3 vues

Posts similaires

Voir tout