top of page
  • Photo du rédacteurRH Talents

Rémunération des dirigeants de TPE-PME : Un constat surprenant


entrepreneur

Points saillants


  1. Un dirigeant de TPE-PME sur cinq gagne moins qu'un SMIC.

  2. La rémunération mensuelle de la majorité des dirigeants de TPE-PME se situe entre 1 400 et 4 000 euros.

  3. La CPME met en lumière les difficultés rencontrées par les dirigeants de petites entreprises.


Selon une étude récente de la Confédération des PME (CPME), un fait souvent méconnu vient contredire l'image stéréotypée du patron d'entreprise grassement rémunéré : un dirigeant de TPE-PME sur cinq perçoit une rémunération mensuelle nette inférieure à un SMIC, soit moins de 1 400 euros.


Répartition des revenus des dirigeants


L'étude révèle une répartition variée des revenus parmi les dirigeants de petites et moyennes entreprises. Alors que 20 % d'entre eux gagnent moins de 1 400 euros par mois, 31 % perçoivent entre 1 400 et 2 600 euros et une autre tranche de 25 % entre 2 600 et 4 000 euros. Seul un quart dépasse le seuil des 4 000 euros mensuels.


Réalité économique des TPE-PME


Ces chiffres mettent en évidence les défis économiques auxquels sont confrontés les dirigeants de TPE-PME. Souvent perçues comme des versions réduites des grandes entreprises, ces structures opèrent dans un contexte financier et réglementaire distinct, avec des contraintes et des pressions spécifiques.


Implications pour le secteur


La CPME souligne l'importance de reconnaître et d'adresser les difficultés spécifiques rencontrées par les petites entreprises. Ces données remettent en question les idées reçues sur la prospérité et la facilité de gestion des petites entreprises, invitant à une réflexion plus nuancée sur le rôle et les défis des dirigeants de TPE-PME dans l'économie.


En conclusion, l'étude de la CPME apporte un éclairage crucial sur la situation financière souvent précaire des dirigeants de TPE-PME, un secteur vital pour l'économie mais confronté à des défis importants.

2 vues
bottom of page