top of page

Manager intuitif : de quoi parle-t-on ?

Dernière mise à jour : 8 mai


manager intuitif

Le manager intuitif au cœur des stratégies contemporaines


L'intuition, longtemps reléguée aux confins de la prise de décision managériale, connaît un regain d'intérêt, s'érigeant en complément essentiel du raisonnement analytique.


Loin d'instaurer un climat d'antagonisme entre intuition et structure, l'avènement du manager intuitif est synonyme d'une synergie productive entre ces deux pôles de la pensée.


Ce profil émergent de leader ne se contente pas de jongler entre intuition et analyse mais cherche à les fusionner, permettant ainsi une prise de décision qui embrasse la complexité et la nuance.


L'intuition et le raisonnement : un dialogue continu


Le manager intuitif ne se définit pas par un rejet du cadre analytique mais par l'incorporation de l'intuition comme un prisme supplémentaire à travers lequel examiner les situations.


Cette approche n'est pas sans rappeler la dialectique des hémisphères cérébraux où la logique cérébrale gauche s'harmonise avec la créativité et l'intuition de l'hémisphère droit.


En entreprise, cela se traduit par un leadership qui valorise une intelligence diversifiée, capable d'arbitrage entre les données factuelles et les perceptions intuitives.


Cultiver l'intuition : une compétence managériale


Le développement de l'intuition en tant que compétence managériale se fait au gré des expériences, des interactions et des défis rencontrés.


À l'instar de tout muscle, l'intuition se fortifie par l'entraînement et l'application consciente.


Les managers qui s'y adonnent découvrent une dimension supplémentaire de la prise de décision, un espace où l'intuition, suffisamment aiguisée, peut soit corroborer un raisonnement soit le contester, enrichissant ainsi le processus décisionnel.


Sources/Aller plus loin :


23 vues

Comments


bottom of page