top of page
  • Photo du rédacteurRH Talents

Les jeunes actifs, une génération engagée et investie au travail


jeunes investis travail

Faits marquants


  1. Engagement fort des jeunes : Contrairement aux idées reçues, les jeunes de moins de 30 ans manifestent un niveau d'engagement et de motivation pour leur travail équivalent, voire supérieur, à celui des générations précédentes. Une étude de l'Apec et de Terra Nova révèle que près de la moitié des jeunes actifs considèrent leur travail comme aussi important, si ce n'est plus, que d'autres aspects de leur vie.

  2. Aspirations professionnelles similaires : Les attentes des jeunes envers le travail ne diffèrent pas significativement de celles des autres tranches d'âge. Les priorités communes incluent la rémunération, l'intérêt du poste, et un équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

  3. Diversité des profils jeunes : L'étude met en lumière l'existence de plusieurs "jeunesses" avec des rapports différents au travail, influencés notamment par l'origine sociale et le type d'emploi occupé. Les jeunes cadres du secteur privé se distinguent par une valorisation particulièrement forte du travail.


Analyse des tendances


L'investissement des jeunes dans leur sphère professionnelle s'inscrit dans un contexte de remise en question des clichés habituels les concernant.


Cette génération, souvent qualifiée de moins disposée au travail par rapport à ses aînés, démontre par cette étude son implication réelle et ses attentes similaires en matière de satisfaction professionnelle.


Les résultats de cette recherche viennent contredire les stéréotypes négatifs fréquemment associés aux jeunes travailleurs, tels que le manque d'engagement ou une quête d'équilibre vie professionnelle/vie personnelle au détriment de la performance au travail.


Au contraire, ils soulignent une quête de sens, de rémunération adéquate et d'épanouissement au travail, aspirations partagées par l'ensemble des générations actives.


Profil hétérogène des jeunes actifs


L'analyse révèle également que la jeunesse active ne forme pas un bloc homogène mais se compose de différents profils ayant chacun des aspirations et des comportements spécifiques au travail.


Cette diversité reflète la complexité des attentes professionnelles chez les jeunes, allant des plus ambitieux, prêts à s'investir au-delà des missions prévues, aux plus désengagés, recherchant avant tout un équilibre entre vie professionnelle et personnelle.


Cette étude apporte un éclairage nouveau sur le rapport des jeunes au travail, démontant les préjugés et mettant en avant leur engagement actif. Elle invite les entreprises à reconnaître et à valoriser cet engagement, tout en tenant compte de la diversité des aspirations professionnelles au sein de cette génération.



Sources / Aller plus loin :

2 vues

Posts similaires

Voir tout
bottom of page