top of page

La nomophobie vue par la Gen Z

Dernière mise à jour : 15 mai


Nomophobie.


C'est un mot bizarre qui veut dire la peur de se retrouver sans son téléphone portable. En gros, c'est la panique totale quand on réalise qu'on a oublié son téléphone quelque part, qu'on l'a perdu, ou qu'on n'a plus de batterie. C'est quelque chose de courant chez les jeunes de la génération Z, qui sont nés et ont grandi avec la technologie.


Mais pourquoi on est nomophobes ? Eh bien, c'est simple. Pour nous, notre téléphone, c'est notre vie. C'est notre moyen de communiquer avec le monde, de suivre les actualités, de rester connectés avec nos amis, de travailler, et même de s'amuser.


C'est notre GPS, notre appareil photo, notre réveil, notre calendrier, notre mémoire, notre confident. Bref, c'est notre couteau suisse. Sans notre téléphone, on se sent perdus, déconnectés, et vulnérables.


Maintenant, est-ce que c'est une bonne chose d'être nomophobe ?


Non, évidemment. Ça peut être dangereux pour notre santé mentale, notre vie sociale, et même notre sécurité personnelle. On peut passer des heures sur notre téléphone sans réaliser qu'on a perdu toute notion du temps, ou qu'on a raté des moments importants dans notre vie réelle. On peut se mettre en danger en regardant notre téléphone en marchant, en conduisant, ou en traversant la rue. Et on peut se sentir isolés et déconnectés de la vraie vie, car on préfère rester dans notre bulle virtuelle plutôt que d'interagir avec les gens autour de nous.


Alors, comment on fait pour se débarrasser de notre nomophobie ?


Eh bien, on peut commencer par mettre notre téléphone de côté pendant quelques heures par jour, et profiter de notre temps libre pour faire autre chose. On peut aussi apprendre à être plus conscients de notre environnement, en levant la tête et en regardant autour de nous, plutôt que de fixer constamment notre écran. Et on peut apprendre à interagir avec les gens en face de nous, plutôt que de passer notre temps à envoyer des messages à des personnes qui sont loin.


En fin de compte, le téléphone portable est un outil génial, mais ce n'est pas notre vie. On doit apprendre à trouver un équilibre entre notre vie virtuelle et notre vie réelle. Et ça, c'est peut-être la plus grande leçon que la génération Z a à apprendre.


Aller plus loin :

9 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page