• RH Talents

Devenir une entreprise Full-RSE


full rse

Une étude de place coordonnée par l’Institut de l’Entreprise, la Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises (FNEGE) et PwC France et Maghreb.

L’Institut de l’Entreprise, la FNEGE et PwC France et Maghreb présentent L’Entreprise Full-RSE – une notion développée pour décrire les moyens d’intégrer complètement la responsabilité sociale, sociétale et environnementale des entreprises à tous les niveaux de leurs organisations, activités, métiers et pratiques.

Fruit d’une démarche prospective inédite par son ampleur, cette étude de place a généré une convergence des énergies en associant les mondes professionnel et académique. Ce sont au total 100 entreprises, 10 associations professionnelles et 30 experts académiques qui ont pris part à 10 ateliers de « design fiction » qui se sont déroulés de septembre 2020 à novembre 2021.

Une méthode innovante

Les travaux des ateliers se sont déroulés selon la méthode dite de « design fiction » qui consiste à se projeter dans des futurs plausibles pour se questionner sur les orientations à prendre dans le présent. Ces scénarios futurs, qu’ils soient possibles ou souhaitables, sont construits sur la base de tendances démographiques, géographiques, géopolitiques, socio-économiques et des idées présentes dans la littérature, la science, ou encore la pop culture.

La méthode de « design fiction » permet ainsi aux participants de faire un pas de côté par rapport à leur pratique quotidienne, en stimulant les imaginaires et en ouvrant le champ des possibles. Dans le cadre de ces ateliers, les participants se sont immergés dans trois mondes imaginés en 2030, respectivement appelés Slow1, Pace2 et Mutate3.

Plaidoyer pour ce que sera l’Entreprise de demain

L’Entreprise Full-RSE, c’est l’Entreprise de demain, fer-de-lance d’un modèle entrepreneurial à la française. Ce concept traduit la vision d’une évolution du capitalisme, portée par la place française et incarnée par une Entreprise qui aura intégré nativement les enjeux environnementaux et sociétaux dans sa stratégie.

L’Entreprise Full-RSE c’est une « Entreprise désilotée » aux frontières poreuses dont les fonctions collaborent davantage entre elles et dont la gouvernance est moins pyramidale. C’est également une Entreprise plus ancrée sur les territoires qui interagit avec une multitude d’acteurs et de collectifs.

L’Entreprise Full-RSE c’est aussi l’Entreprise qui endosse un rôle plus politique en acceptant de prouver son utilité et de contribuer à établir un cadre commun avec ses parties prenantes pour acter la transformation. C’est in fine l’Entreprise qui réinvente son modèle en repensant les notions de « valeur », de « croissance » ou de « performance » par l’adoption d’indicateurs de mesure qui rendent compte de tous les impacts.

Construire concrètement l’Entreprise Full-RSE à l’horizon 2030

Cette étude dessine aussi le cap pour parvenir à l’Entreprise Full-RSE à l’horizon 2030. Elle constitue, une véritable feuille de route mise à disposition des entreprises souhaitant intégrer la RSE dans chacune de leurs fonctions : ressources humaines, marketing, finance, systèmes d’information, communication, supply chain, achats, direction générale, administrateur...

Par une approche bottom up, l’étude a mis en évidence de manière concrète, fonction par fonction, comment le développement durable générait de nouveaux enjeux, de nouvelles questions et de nouvelles pratiques.

En faisant le choix de partir des grandes fonctions telles qu’elles existent aujourd’hui, il ressort des enseignements transverses qui dépassent le champ de chacune d’elles :

  • La nature même de la RSE implique une prise de hauteur pour toutes les fonctions qui voient leurs missions évoluer vers un rôle plus central dans l’Entreprise.

  • Les fonctions sont amenées à collaborer davantage dans une Entreprise où les frontières fonctionnelles s’estompent.

  • La gouvernance s’enrichit de l’expertise de plusieurs fonctions dont le rôle s’avère plus prégnant. Le déploiement de la vision stratégique de l’Entreprise Full-RSE ne dépend plus uniquement de la volonté des directions générales, mais de processus de co-construction avec des collectifs plus larges.

Ces enseignements ont fait émerger un portrait-robot de l’Entreprise Full-RSE où les missions de chacune des fonctions évoluent pour aller vers davantage de collaboration par une approche plus ouverte, plus éclatée, voire, sous certains aspects, dématérialisée.

À l’horizon 2030, l’Entreprise Full-RSE devra avoir répondu à plusieurs défis, parmi lesquels figurent la place et la sécurité de la technologie dans l’entreprise ; la capacité à consolider une culture d’entreprise et un sens du collectif ; la capacité à assurer la montée en compétence et le renforcement de la formation ; ou encore la faculté à embarquer tout l’écosystème dans une transformation qui devra nécessairement être systémique.

L’instauration de politiques de responsabilité sociale et environnementale a constitué une avancée positive. Le constat est partagé. Comme l’est la conviction que, désormais, les entreprises doivent en intégrer plus complétement les ambitions dans leur stratégie, leurs pratiques et leurs métiers. Place à l’Entreprise Full-RSE donc, fer-de-lance d’un capitalisme renouvelé.


« Nos organisations et entreprises se considèrent au service de cette vision, dans l’intérêt général, pour transmettre aux nouvelles générations des entreprises soucieuses de performance globale, véritablement Full-RSE, seules à même de générer une prospérité partagée et respectueuse de l’humanité et de la planète. »

Antoine Frérot, Président de l’Institut de l’Entreprise et PDG de Véolia, Patrice Morot, Président de PwC France et Maghreb, et Jean-Marc Janaillac, Président de la FNEGE

3 vues